22/02/2007

Fruit dédendu

dyn002_original_400_398_jpeg_2575704_346b85178a7bafc94815c5f6fec4bff1

 

J’ai voulu goutter le fruit défendu,

Tel Adam dans le jardin d’Eden,

Ce désir des fantômes perdu,

Dans les bois couleurs ébènes.

 

J’ai goutté à ce délice sucré,

Croyant les écrits populaires,

Je m’y suis perdu, en vérité,

Enrôlé dans le fleuve des enfers.

 

M’enivrant de ce goût intense,

Je suis tombé en dépendance,

Ce jeu fait regretter sa naissance,

Le parcours créant sa propre violence.

 

C’est le jeu de l’amour et ses pièges,

L’envie de créer son paradis enfoui,

On s’y perd dans ces difficiles arpèges,

Montées et descentes d’amours partis.

 

On y a laissé notre santé si fragile,

Laissé tombés les barricades du cœur,

Oté les joies, gardant les moments vils,

Ne gardant que le goût amer du malheur.

Ma plume.

14:26 Écrit par Piedro | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.