05/05/2007

"vous êtes deux hommes..."

hier soir, j'ai assister aux fiancialles de deux hommes, que je ne connais pas encore bien. cette "cérémonie" m'a touché car il y avait un témoignage d'amour énorme, et je me suis vraiment dit que les gens qui ne conçoivent pas un amour entre deux êtres humains de même sexe devraient revoir leurs positions car cette profusion d'amour qu'il y avait dans cette échange de bagues était d'une émotivité et d'une grandeur virulente... touché par cet acte si beau, un poême m'est venu en tête...

 

fiancaille

 

 

Vous êtes deux hommes,

Un seul amour en somme,

Une même passion de sentiments,

Un lien d’amour dans le temps.

 

Vous êtes deux hommes,

Unis dans le jugement des normes,

Où l’amour gay est encore bafoué,

Normal, anormal, débile dualité !

 

Vous êtes deux amoureux,

Parti pour un roman fiévreux,

Où tout s’emporte dans le bonheur,

Parcourant le chemin des fleurs.

 

Vous êtes deux amoureux,

Deux êtres, la flamme aux yeux,

Un échange de bague officielle,

Témoignant de votre union si belle.

 

Vous êtes deux hommes,

Un seul amour en somme,

La société contre votre union,

Vos amis et familles vous suivront.

Ma plume.

 

voici les deux fiancé en question Séba et greg entouré à gauche par Yves (mon compagnon) et moi à droite...

fiancailles

 

18:09 Écrit par Piedro | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Trés beau texte, on ne peut que s'interroger : C'est quoi la normalité ? Notre société évolue quand même, mais pour avoir une amie blogueuse homo, je me rends compte que ce n'est pas facile tous les jours. De toute façon, dés que l'on sort du moule de la société, on s'en prend plein la tête et on est aidé par personne !!! Bonne continuation.

Écrit par : TTNE | 05/05/2007

Vous êtes deux hommes Ta voix,tes yeux...
Tes mains,tes lèvres...
Nos silences,nos paroles...
La lumière qui s'en va...
La lumière qui revient.
Un seul sourire pour nous deux.
Par besoin de savoir,
J'ai vu la nuit créer le jour sans que nous changions d'apparence.
O bien aimé de tous,
Et bien aimé d'un seul...
Au silence de ta bouche
A promis d'être heureux.
De loin en loin est la haine,
De proche en proche est l'Amour.
Par la caresse,
Nous sortons de notre enfance.
Je vois de mieux en mieux la forme humaine
Comme un dialogue d'amoureux,
Le coeur n'a qu'une seule bouche.
Toutes les choses au hasard,
Tous les mots dit sans y penser,
Les sentiments à la dérive,
Les hommes tournent dans la ville.
Le regard, la parole,
Et le fait que je t'aime.
Tout est en mouvement.
Il suffit d'avancer pour vivre,
D'aller droit vers soi, vers tous ceux que l'on aime.
J'allais vers toi, j'allais sans fin vers la lumière.
Si tu souris c'est pour mieux m'envahir,
Les rayons de tes bras entrouvent le brouillard.

D'après l'oeuvre de Paul Elouard.



Pierre,

Si l'on me demandais de choisir entre la vie tel que l'envisage maintenant et la mort tel que tu l'envisageais avant, je n'ai qu'un mot à te dire.....
Je t'aime.
Mélusine.

Écrit par : Mélusine | 08/05/2007

coucou ben oui,les 2 tourteraux sont fiancé mtn...j dois dire que sa m'as bcp toucher aussi...
il est bo le poeme que tu as mis avec la photo....
gros kiss a toi

Écrit par : méla | 15/05/2007

Les commentaires sont fermés.